Le courrier des lecteurs #2 – La peur

L’Imprimerie avait chargé le mystérieux M.A.N de relayer quelques courriers de notre cher lectorat. Victimes du succès démocratique de cette rubrique, nous ne vous remercions absolument pas aujourd’hui pour la myriade de lettres, missives, télégrammes, sms, mms, hiboux, télex, signaux de fumées et autres fax que vous avez pu nous faire parvenir. Vous pensiez sûrement que nous n’avions que ça à faire d’ouvrir vos messages d’intermittents oisifs pour la promotion d’un spectacle « sur le concept de la végétalisation en milieu urbain hostile représentée en danse contemporaine » ou votre disque favori « Choupinette reprend le chemin du bureau de vote en ce dimanche printanier ». Pire, des compliments mielleux sur notre syntaxe ou l’imagination fertile des auteurs du off (ce à quoi nous répliquons « normal, on leur file des OGM au petit déjeuner »). Franchement. Soyons sérieux un instant. Au beau milieu de nos reportages chaotiques, de nos chroniques interminables et d’un agenda qui compte plus de 500 dates par mois, vous pensiez que nous allions ouvrir la tonne d’enveloppes qui nous attend au centre de tri postal ? Cependant, pour respecter le pacte démocratique imposé par le tribunal de la ville de Rennes, nous allons de temps à autres en piocher quelques-uns pour respecter cette fichue quinzaine des lecteurs. Et, pour une fois, nous avons trouvé un mystérieux courrier qui a piqué notre attention, et dont la question s’est révélée à la hauteur de nos attentes.  La voici, avec notre réponse.

Bonjour. Je suis actuellement inscrit en tant que fan inconditionnel à votre newsletter. Suite au projet de loi sur le renseignement, je vous écris aujourd’hui par courrier crypté pour vous faire part de mon inquiétude : continuer à suivre l’Imprimerie me met-il en danger sur ma vie privée ?

Cher vous, sachez tout d’abord que nous ne collectons aucune donnée sur la vie privée de nos lecteurs. Que vous préfériez manger des topinambours plutôt que des épinards, dormir en chien de fusil, ne pas vous brosser les dents quotidiennement ou vous lever du pied gauche ne regarde que vous, et vous seul. L’Imprimerie Nocturne en aucun cas ne s’arroge le droit de manipuler les webcams pour avoir une visibilité claire sur les habitudes de nos lecteurs, et ce afin d’adapter au mieux nos publications, et les encarts publicitaires qui vont avec.

lisez-l-imprimerie

Soyez également rassuré sur l’éventuelle collecte d’adresses de messagerie ou de profils Facebook liés à l’Imprimerie Nocturne ; nous avons récemment signé une charte au sein de la rédaction qui nous interdit dorénavant l’utilisation d’un certain nombre de termes qui pourraient intéresser la DGSE, le GIGN, le FBI, la NSA, la CAF, les MNMS ou toute organisation luttant contre le t******. Il est vrai que cette action pourrait paraître, vue de l’extérieur, une opération préventive de cens*** nous ôtant ainsi une part de lib**** d’ex****** et qui empêchera ainsi de parler de tout livre ou film traitant des sujets suivants : is***, écolo***, éduc***** nat******, intermi*****, radic*******on, radis tout court. Aucun membre de la rédaction ne s’est opposé à cette liste noire, respectant le seul mot d’ordre qui vaille le coup par les temps qui courent : la sécurité. Nous garantissons ainsi celle de nos lecteurs du même coup. Notre chef informatique formate d’ailleurs systématiquement notre listing de communication par erreur ; il a été promu « meilleur nettoyeur de données du mois » et se verra prochainement récompensé d’une médaille en chocolat.

Cependant, nous tenons à être transparents sur un point : chaque courrier postal envoyé à l’Imprimerie est directement vendu à la marque Carrefour, qui nous offre des points bonus sur notre carte fidélité pour tout nouveau nom fourni. Business is business. Vous avez donc bien fait, M. Jean Martin, d’envoyer un courrier crypté; veillez simplement pour le prochain à ne pas y laisser d’empreintes digitales.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s