L’appareil photo

À force de publier du texte, principalement en noir sur fond blanc, l’Imprimerie a délégué une étude spéciale auprès d’un cabinet indépendant. Il s’est avéré après un épluchage discret de ®Paris Match, ®Voici, ®Gala et même ®L’Express, que l’une des méthodes les plus attrayantes pour agrémenter ledit texte est d’y insérer des illustrations. Nous y avions pensé dès le début, mais notre dessinateur commençait à nous coûter sacrément cher en litres d’encre de Chine. Nous ne vous parlons même pas des pinceaux qu’il exigeait en poil de martre ; il a été licencié sous le motif que nous avions adhéré à une association de défense des droits des animaux désormais reconnus de sensibilité. Il faut savoir être à la page, ce qui pour un journal, est la moindre des choses. Le fameux illustrateur exclu de notre équipe, nous n’avions plus aucun ressource iconographique. Nous avons tenté que chaque chroniqueur se mette au croquis en direct pour des reportages d’événements culturels, mais à chaque fois, nous sommes revenus dépités d’avoir foutu en l’air tout un carnet de papier ®Canson taché par les consommations alcoolisées du public, un spectateur arrivant toujours miraculeusement à renverser son demi de ®Kronenbourg dilué à l’eau sur nos aquarelles, et le rendu ne s’est pas avéré esthétiquement concluant. Ça avait un côté Paul Klee, le talent en moins et l’odeur de houblon en plus.

C’est lors d’une excursion collective sur un site de mégalithes bretons que nous avons croisé des touristes japonais munis d’un étrange boîtier. Nous avons cru à un rite particulier entre un carré qui fait clic et des cailloux phalliques, mais nous n’y étions pas du tout. Le touriste japonais, après moult explications en langage des signes plus ou moins heureux, nous a appris un mot : ®Fujifilm. Après avoir pensé qu’il s’agissait d’une société de reproduction miniature du Mont Fuji à destination de la production de boule à neige, nous avons fini par réaliser que nous étions passé à côté d’une invention de taille : l’appareil photographique. Il faut dire que beaucoup d’entre nous sont très conservateurs en ce qui concerne les pratiques picturales, et nous en étions donc simplement restés à l’impressionnisme (qui pour certains est encore une avant-garde, et ils suivent une cure intensive de visite forcée du centre Pompidou section XXe siècle, 6h par semaine ).

appareil-photo

L’Imprimerie venait ainsi de découvrir la photographie. Nous avons donc, par peu de moyens, trouvé un appareil dans une brocante et nous nous sommes lancés dans l’aventure. Il nous a fallu environ 15 jours pour comprendre que le cache devait être enlevé de l’objectif pour prendre un cliché qui ne soit pas noir ; nous avons ensuite appris après 3 pellicules savoureuses qu’il n’était pas nécessaire de secouer l’appareil pour que l’image se fixe sur le film. La série très floue sur l’urbanisme rennais est cela dit esthétiquement très réussie et nous sommes actuellement en négociation pour qu’elle soit exposée au FRAC (Fondation pour le Rayonnement d’Abstraction Carrée). Nous avons perdu, suite à une course de solex, un chroniqueur qui s’est étranglé avec la lanière de l’appareil (heureusement, l’appareil a résisté au choc); nous avons également compris qu’il fallait protéger son matériel dans une housse spéciale après qu’un chroniqueur nous a rapporté la fameuse série « Fonds de sacs à main en bordel » qui, culturellement parlant, n’apportait rien à nos publications. Au terme d’environ 50 pellicules couleur 400iso (Iso, pour Institut Spécial des ornithorynques nous a-t-on dit), l’Imprimerie était fin prête à affronter le photoreportage. Nous tenterons donc de ramener, tant bien que mal, les plus belles images de nos safaris culturels dans les salles obscures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s