Le courrier des lecteurs #1

Le mouroir des lecteurs

« Il faut redonner leur juste place à ces sans-voix, ces petites gens, ces gens petits, ces pas grand-chose, à qui le monde moderne sur-industrialisé, ne laisse nulle place pour s’exprimer. Nous nous devons, nous Imprimerie Nocturne, d’être le relais de cette cohorte de souffreteux. Vois-tu champion, ces peigne-culs, sont aussi nos lecteurs ! »

Il était dix heures ce matin-là.

Je m’apprêtais à sortir lorsque je reçus un coup de téléphone de Marie L. J’y apprenais que l’Imprimerie Nocturne avait une hiérarchie, et que j’y avais été nommé au rang de « petite merde prometteuse ». Distinction pour laquelle bien des « petites merdes pouilleuses » se seraient battues jusqu’à la mort.

Mais le cadeau était empoisonné et, moyennant cette récompense alléchante, je devais m’occuper d’une rubrique « Courrier des lecteurs » pour le compte de la nouvelle « Zone libre » (cela ne s’invente pas) du journal.

L’intention était louable et coïncidait avec celle du tribunal de Rennes, qui avait ordonné à l’Imprimerie, l’ouverture d’une rubrique dédiée à la libre expression de notre bien-aimée quinzaine de lecteurs.

Je laisse donc temporairement mon costume de « reporter-globe-trotteur-enquêteur-tout-terrain-qui-va-bien », pour répondre aux questions que personne ne se pose sur le fonctionnement de votre journal culturel favori.

Votre joie fera mon bonheur. On fera comme ça oui.

cher-lecteur

  1. Chère Imprimerie Nocturne, je suis lecteur de votre journal depuis presque 20 ans. Malgré les privations, mon fils de 6 ans refuse de lire vos articles, arguant que l’on n’y évoque jamais les vraies préoccupations des Français de sa tranche d’âge. J’hésite à le vendre à un cirque itinérant. Vous qui êtes du domaine de la culture et du spectacle, connaissez-vous quelques adresses ?

Cher lecteur (dont je tairai le nom afin d’éviter toute nouvelles mésaventures avec la justice), merci pour votre question.

Sachez que vous n’êtes pas seul à vous plaindre du manque d’implication des Français de 6 ans dans le renouvellement du lectorat de l’Imprimerie. C’est un problème dont nous avons conscience, et que nous évoquons régulièrement au sein de notre équipe.

Nous savons que les sujets relatifs à la sécurité comme à la lutte contre l’immigration massive font partie des préoccupations majeures des jeunes adultes de 6 ans. À l’Imprimerie, nous refusons de faire le jeu de l’obscurantisme et de la stigmatisation à tout crin. Face à l’épineuse question de la fuite en arrière de ce lectorat conservateur, nos experts en marketing sont formels : le Cirque du Soleil vous en donnera bon prix !

    Chers gens de l’Imprimerie Nocturne, je suis un amoureux de la nature, des plantes, des animaux, et de tout ce qui est incapable (même sous la torture) d’entonner les premières notes d’un tube de Rihanna. J’organise des combats de chiens à mes heures perdues, et je déplore qu’aucun article ne soit consacré à cette passion fédératrice. Que comptez-vous faire à ce sujet ?

Cher lecteur. Il est vrai que l’Imprimerie considère que les combats de chiens, de coqs ou de dauphins, ne sont pas représentatifs de l’offre culturelle rennaise. C’est une position dont nous débattons régulièrement à la rédaction, et sur laquelle nos conseillers en communication et nos experts en marketing sont formels :

« Seules les chasses à l’homme organisées dans la rue de la soif entre 1h et 3h, pourront à l’avenir faire l’objet d’articles de fond. »

En partenariat avec la ville de Rennes, nous avons convenu de désigner chaque semaine un lecteur du journal (via son adresse IP) pour faire partie de l’aventure humaine « Rennes chasse à l’homme« . Une initiative municipale à saluer, qui ne manquera pas de redonner quelques couleurs à une rue Saint-Michel devenue quelque peu moribonde. Des stickers seront à gagner.

  1. Chère madame, ma copine réalise des portraits en mie de pain des animateurs d’NRJ 12, ce qui, à ma connaissance, n’a jamais été fait. C’est une activité très difficile, qui demande du temps, de la patience et pas mal de colle. Ma famille et moi-même, trouvons cela vraiment chouette. Pourriez-vous lui consacrer quelques articles ?

Cher vous. Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour informer nos lecteurs que la station orbitale « l’Imprimerie Nocturne » verra le jour en décembre prochain ! C’est un travail titanesque qui se termine enfin ! L’équipe du journal et moi-même, nous vous remercions pour le soutien moral et financier dont vous avez fait preuve durant ces dix années.

Grâce à la participation exceptionnelle du CERN, nous pouvons désormais procéder aux tests grandeur nature de notre rayon laser du chaos, sobrement baptisé le « Marie L. ». Les premiers essais sur les locaux d’NRJ 12, auront lieu en janvier prochain. Sitôt que la nouvelle grille des programmes de la chaine nous aura été communiquée.

  1. Messieurs, pourriez-vous me dire quel est le mot en 6 lettres, horizontal B2 de la grille de mots-croisés, que vous avez diffusée cet été ? Mon époux souffre de troubles anxieux, je crains que cela ne finisse par affecter sa santé. Cordialement.

Chère madame. Vous n’êtes pas la première à nous écrire à ce sujet. Il est vrai que la grille de mots-croisés diffusée cet été dans les colonnes de notre journal était quelque peu ardue. Peu de gens sont arrivés à la terminer, ou à finir le jeu des 10 différences entre Agathe et Jason Statham.

Sachez que Tao, notre jeune stagiaire taïwanais, se donne un mal de chien pour vous concocter des jeux toujours plus poilants et savoureux. Sa connaissance sommaire du français renouvelle le monde des mots-croisés, en y apportant une jolie touche d’exotisme. Et ce n’est pas évident lorsque l’on est réfugié politique, enchainé dans les sous-sol de l’Imprimerie, de concevoir en place 20 grilles à la journée. Pour répondre à votre question, la réponse horizontal B2 était le mot : « Police ». Il fallait y penser.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s